Accueil Coup de coeur | Vous êtes ici : Economie > Crédits > Court terme

Les crédits

Crédits à court terme

Les crédits à court terme sont consentis pour une période maximale de deux ans. Ils assurent le financement des besoins d'exploitation des entreprises et peuvent, dans certaines occasions, avoir pour objet le financement des investissements. Les crédits de trésorerie et la mobilisation des créances commerciales sont les deux principales modalités de distribution des crédits à court terme.

- L'escompte d'effets commerciaux :
Cette procédure est la plus développée en France. Pour le banquier, cette opération consiste à payer avant l'échéance la somme, diminuée d'un certain montant, inscrite sur un effet de commerce présenté par un commerçant.

- Les crédits de trésorerie :
L'avance en compte courant est le plus répandu des crédits de trésorerie. Pour le banquier, cette opération consiste à laisser le compte de son client devenir débiteur pendant une période déterminée dans la limite d'un maximum, le plus souvent fixé à titre indicatif, sans qu'il y ait engagement de sa part d'assurer ce concours. L'avance en compte courant n'est pas mobilisable ; son coût est de ce fait élevé. Certains crédits de trésorerie sont cependant mobilisables auprès de la Banque de France.


Fermeture